Code du jour Compte Gratuit Ajouter aux Favoris Mon Actu
Encore
PLUS
de
Sexe Amateur

sisi

Caresse intime pour les internautes
Date de publication : 29/10/12

Caresse intime pour les internautes

Voir sa Contrib ...



sylvie

Grosse salope prise par deux inconnus
Date de publication : 12/06/10

Grosse salope prise par deux inconnus

Voir sa Contrib ...



beatrix

Un jeune couple exhib très chaud
Date de publication : 09/05/12

Un jeune couple exhib très chaud

Voir sa Contrib ...



bonnie

Une bonne baise amateur érotique
Date de publication : 04/05/12

Une bonne baise amateur érotique

Voir sa Contrib ...



zoe

Je baise ma femme avec ma caméra
Date de publication : 16/07/12

Je baise ma femme avec ma caméra

Voir sa Contrib ...



fannie

Je bite mon ex !
Date de publication : 28/10/11

Je bite mon ex !

Voir sa Contrib ...



dorothee

Je taille une pipe à mon mari pour ton site érotique
Date de publication : 11/02/12

Je taille une pipe à mon mari pour ton site érotique

Voir sa Contrib ...



elza

Je suis chaude et j''aime ça !
Date de publication : 25/06/12

Je suis chaude et j''aime ça !

Voir sa Contrib ...



deborah

Je le suce, il me baise avec sa caméra
Date de publication : 16/04/12

Je le suce, il me baise avec sa caméra

Voir sa Contrib ...



soso

Je baise ma copine à l''hôtel
Date de publication : 26/02/13

Je baise ma copine à l''hôtel

Voir sa Contrib ...



aisha

Une jeune beurette sexy
Date de publication : 30/07/10

Une jeune beurette sexy

Voir sa Contrib ...



estel

Pipe sensuelle en gros plan
Date de publication : 13/08/12

Pipe sensuelle en gros plan

Voir sa Contrib ...



Concours StripTease

Chaque mois, 3 jolies amatrices s'affrontent pour devenir la StripTeaseuse du mois !
A vous de voter pour celle qui vous plait le plus !

Accès au Concours

Vos photos exhibs

Envoyez gratuitement vos photos coquines sur mon site d'exhib !
grosse grosse grande bites Le cul de ma femme

Accès aux photos

Déposer un récit
Recherche par Auteur
Recherche un récit
Home Histoires érotiques
Ma femme est devenue ...
Histoire érotique N. 381, écrite le 09.02.04 par ericain
Ma femme est devenue ...
Ma femme est devenue ...
Nous sommes mariés depuis 20 ans, nous avons deux grands enfants partis à l''université. Il est temps pour nous de reconstruire notre vie, de la pimenter, d''y apporter des événements et de ne pas se laisser endiguer dans la routine.
Sur le plan sexuel aussi, il faut varier les plaisirs. Alors j''ai introduit des jeux, des scénarios, des escapades à l''extérieur du cadre familial. Rien n''y fait. Mon épouse est totalement réfractaire à toute forme de lubricité, quelle qu''elle soit.
Puis j''ai eu une aventure, douce, sensuelle, et ma femme s''en est rapidement aperçu. Nous avons passé une mauvaise période puis elle a finalement décidé que j''étais l''homme de sa vie et que cette force pouvait résister à une aventure. Dans nos explications, je lui ai témoigné qu''en autre, sa froideur parfois dans l''acte sexuel frisait la frigidité.
Elle m''en a voulu mais ce message est resté gravé dans sa mémoire et elle a accepté de sortir du sentier battu, de sortir en jupe courte, très courte, d''acheter des escarpins à talons, elle qui ne portait que des semelles plates. Puis petit à petit de tenter d''autres expériences comme porter des strings voire sortir sans culotte, se raser la chatte. Ce fut un paradis mais un paradis éphémère. Mon aventure terminée, elle rentra bien vite dans sa coquille et tout rentra dans l''ordre établi. Je ressenti une très grande frustration.
J''avais réussi à lui faire découvrir un autre monde sexuel. Elle s''y était épanouie, elle accepte toujours d''ailleurs que je la caresse avec un gode acheté à l''époque. Mais frustré tout de même car j''aurais voulu aller plus loin, la voir faire l''amour avec un homme devant moi. Se faire baiser serait d''ailleurs plus approprié car nul besoin d''amour pour assouvir ses pulsions sexuelles. Alors nous avons repris le long chemin de la routine. Elle avait changé, elle aimait vraiment de nouveau le sexe mais plus comme pendant les quelques mois idylliques que nous venions de vivre. La jalousie exacerbe la libido féminine.

Tout aurait pu continuer longtemps ainsi si je n''avais été engagé malgré moi au départ dans une spirale perverse.
Je suis le patron d''un petit site industriel appartenant à un groupe. J''ai eu la maladresse de négocier un contrat avec un client privilégié de mon Directeur Général sans le lui dire. A son retour de congés, il m''appelle dans son bureau et me passe un savon magistral. Je reconnais mes torts mais suis tout de même un peu vexé car le contrat est très bien négocié. En fait, c''est juste une question d''amour propre, il voulait le négocier lui-même. Je lui en fais la remarque. La sanction tombe immédiatement.
"Frank, je pourrais vous licencier pour cette faute."

Surpris, je feins l''incompréhension. Il insiste puis me dit : "Je vais réfléchir ! Je te rappelle"
Je quitte le travail, éreinté et désappointé. Peut-il réellement me faire çà après 10 ans de collaboration étroite pour une telle futilité ?

Je roule et ne vois pas la route, perdu dans mes pensées.

Mon portable sonne, c''est lui : "Frank, j''ai un marché à te proposer."
"Lequel" dis-je
"Tu restes si tu acceptes de me donner ta femme pour une soirée"
Je reste coi, interloqué. J''ai toujours eu envie d''un truc comme çà mais là, comme çà, pris au dépourvu, je ne sais pas qui répondre.
Il ajoute : "Si le feeling passe, nous irons plus loin et nous ferons l''amour en couple"

La surprise grandit.
"Richard, tu me proposes de baiser ta femme et toi la mienne c''est çà ?"
"Moi avec ta femme dans un premier temps, le reste ensuite si je suis satisfait."

"Et tu penses que je vais rentrer ce soir à la maison et lui dire : ah au fait, Richard veut te baiser demain soir à 8 h"

"Non, bien sûr, mais je l''appelle sur son portable et lui propose un rendez-vous pour lui faire la proposition."

"Ben tiens, nous nous connaissons depuis près de 10 ans, nous nous voyons régulièrement. Et demain, tu lui donnes rendez-vous. Lui dis qu''elle te plait et hop la boum"

"Ecoute, Frank, comment je vais m''y prendre, peu importe. Ce que je te demande, c''est es-tu d''accord ?"

Je réfléchis et me dis que finalement, c''est une opportunité à saisir. Richard est mon patron et mon ami. Nos femmes sont belles et agréables. Son deal est plutôt sympa puisqu''il me propose un échange courtois alors je cède.

"ok, mais à certaines conditions."

"lesquelles ?"

"Je veux que tu me mettes au courant de tout ce que vous faites et que je participe indirectement à vos rencontres."

"Comment cela ?"

"Et bien par exemple, en organisant des scénarios avec toi, des rendez-vous, des complots entre nous pour la pièger."

"plutôt alléchante, ta proposition" me dit-il

"Alors marché conclus, tu veux son portable ?"

"Non, je l''ai encore dans mon répertoire."

"Mais ne t''attend pas à ce qu''elle dise oui le premier jour. Allez bonne chance, à demain, raconte moi."

Le lendemain matin, je travaille avec acharnement sur un dossier quand je vois arriver un nouvel e-mail. C''est Richard : "J''ai rdv avec ta femme ce midi, nous déjeunons ensemble."

Je souris. Il ne perd pas de temps. Mais le pauvre ne se doute de rien. Enfin, nous verrons.

Je déjeune sur le pouce, pressé de terminer mon dossier. Dans l''après-midi, ma femme m''appelle. "Chéri, je ne rentre pas très tôt ce soir, j''ai un client qui reste 2 jours sur Paris, je l''emmène dîner. Ne t''inquiète pas. Bisous."

Tiens, bizarre.

Une heure plus tard. Nouvel e-mail de Richard : "c''est pour ce soir mon loulou"

Je réponds immédiatement : "comment as-tu fait ?"

Quelques minutes plus tard : "Facile, je lui ai fait comprendre que c''était la seule chance que tu conserves ton emploi ; pas de doute, elle t''aime, elle est capable de te sauver."

Je suis à la fois flatté et frustré. Frustré qu''elle ait accepté si vite sans m''en parler. On aurait pu évoquer la situation ensemble comme nous le faisons à chaque difficulté.
Peut-être le fait-elle par désir plus que par compassion. Je cesse d''y penser. Il ne faut pas que cette pensée me tracasse.

Je termine ma journée et rentre seul. Je regarde un peu la télé puis vais me coucher. Finalement ce jeu ne me convient pas autant que je l''imaginais.

Vers minuit, elle rentre. Je l''attends en silence. Elle se glisse dans les draps. Je me retourne, lui donne un bisou sur la bouche. Elle sent le sperme. Je m''approche et tente de la prendre, elle me repousse délicatement. "oh non chéri, je suis fatiguée, je veux dormir."

Je me lève machinalement et pars au travail. Richard est déjà là. Je monte dans son bureau. J''entre sans frapper. Il sursaute. "ah c''est toi."
"Alors, c''était comment."

Il me fait signe de m''asseoir en face de lui. "C''était comme une première fois qu''une femme trompe son mari. Et j''ai bien senti sa réticence au début. Pas de doute. Elle l''a fait pour ton job. Mais elle n''est pas restée indifférente et elle a accepté de me revoir. Je te tiendrais au courant. Ne t''inquiète pas."

"Tu veux pas m''en dire plus ?"

" Pas aujourd''hui, la prochaine fois, je te promets de t''en parler."

Le jeudi, Richard vient me voir. Il me propose un jeu pour la débaucher. Il me témoigne qu''il a senti un enclin à la soumission chez elle et me demande si je suis d''accord pour l''entraîner sur ce terrain.

J''accepte immédiatement, cela pimentera nos relations.

Une heure plus tard, je suis en copie cachée d''un e-mail que Richard envoie à ma femme.
"Coucou, ma coquine. Je te donne rendez-vous lundi soir ici dans mon bureau vers 19H. Tu devras être sexy, très sexy pour venir dîner au restaurant avec un client. Puis nous le raccompagnerons à son hôtel et ensuite je te ferai l''amour. Si tu es consentante, décris moi par retour la tenue que tu vas porter et ce que tu aimerais faire."

Quelques minutes plus tard, la réponse est laconique : "Je ne sais pas"

Richard me met en copie en lui écrivant : "Ose, sors de tes gonds, sois coquine, sexy. Quel est ton fantasme ?"

"Richard, je n''oserai pas avec toi. Tu es un ami intime de mon mari. Je ne peux pas."

Je suis ravi de la tournure que prennent les choses. Richard joue le jeu et me met en copie de tous les échanges. Je n''en pers pas un détail.

Alors Richard lui écrit un long message sur l''amitié, sur nos relations depuis 10 ans. Sur sa libido et celle de Anne-Sophie sa femme. Leurs fantasmes, leurs désirs inassouvis. Leur vie de couple. Nos vacances et nos émotions communes. Et il l''invite à se libérer. Un vrai cours de sexologie.

La réponse n''arrivera que le lendemain : "Richard, j''ai bien réfléchis et finalement je suis d''accord pour jouer à des jeux sexuels avec toi mais je ne veux pas perdre mon mari. Il faudra que nous soyons prudents. Lundi, je serai vêtue de ma petite robe noire moulante. Je porterai des bas stay-up, ceux que je portais le soir de ton anniversaire. Tu te souviens ?"

Immédiatement, Richard réagit : "Oh que oui, ils sont d''un brillant et qu''une qualité superbe. Et dessous la robe ? pas de sg et juste un string, chatte rasée."

Véronique répond quelques minutes plus tard : "Ok pour le string, mais pas la chatte rasée, Frank se douterait de quelque chose."

Réponse de Richard : "Débrouille toi !"

Je me régale. J''échafaude un plan pour ce week-end. Virée sur Paris pour acheter de nouveaux sous-vêtements sexy et trouver une idée pour lui raser la chatte.


Le samedi, je prétexte l''achat d''un nouveau pantalon pour entraîner Véronique sur Paris. Une fois dans les grands magasins, je l''incite à essayer des tas de robes, jupes courtes, chaussures à talons, puis au rayon de la lingerie, je lui fais essayer des modèles vraiment sexy. C''est un plaisir.
Je la fais craquer pour un string ficelle en forme de plume inclinée sur le devant. Adorable.

De retour à la maison, je l''invite à les essayer de nouveau. Les enfants sont sortis, je vais pouvoir en profiter. Elle accepte volontiers. Dans la séance d''essayage qui s''éternise devant l''ampleur de nos emplettes, robes sexy, jupes courtes, hauts moulants, je lui fais remarquer que le string plume serait plus élégant si le maillot était rasé. Elle se regarde dans la glace et constate : "Vu la taille du string, il va falloir raser plus que le maillot."
Je souris, la fais asseoir et prépare le matériel de rasage. "Chiche que je rase tout."

Elle se prend au jeu : "T''es pas cap !"

Alors, délicatement et avec soin, je me lance dans un rasage précis et sensuel. Je profite de la mousse à étaler délicatement pour passer sur le clitoris puis glisser mes doigts sur les lèvres. Au bout de quelques minutes, la sensualité des caresses la fait fermer les yeux pour mieux capter le plaisir. Elle se délecte de mes caresses et moi je me délecte de savoir que je la prépare à se faire baiser par un autre. Que mon fantasme de toujours est en train de se réaliser. Je désirais la voir se faire baiser mais de la deviner sans la voir me fait davantage fantasmer et porte mon excitation à un paroxysme. Alors j''intensifie les caresses. Je passe la lame sur les jambes, l''anus, le pubis, les lèvres en profitant de chaque instant pour la saisir entre mes doigts et la voir se mordre les lèvres de plaisir. Je rase presque tout, et laisse juste un petit filet de poil sur le mont de Vénus. Une fois terminé, je la débarrasse de la mousse superflue et avant de la caresser avec ma langue, l''invite à admirer le résultat.

Elle s''étonne : "Je croyais que tu allais tout raser."

"Non, c''est plus sexy ainsi."

"Plus sexy, tu trouves, moi je trouve que çà fait plutôt un peu salope."

"Hum j''adore."

"Vicieux"

J''entreprends pour toute réponse une longue caresse buccale. Je veux la voir s''extasier de plaisir. Je la lèche longuement, doucement en la faisant contenir son désir. Je saisis un énorme gode que j''avais préparé intentionnellement. Je le présente à l''entrée de son sexe et le frotte pour qu''elle sente sa présence.
Puis l''invite verbalement à venir se faire pénétrer par le sexe énorme. Elle se trémousse dessus. "Viens, montre moi que tu as envie de te faire baiser, viens"
Ses lèvres se sont ouvertes et sont gonflées d''excitation. Elle respire par saccade. "Allez, viens, montre moi."
Elle émet un grognement de satisfaction. "Je veux voir ta petite chatte se faire baiser comme une salope." Elle s''avance pour faire entrer le sexe tout au fond de sa chatte.
Je la provoque verbalement jusqu''à déclencher un premier orgasme.
Puis je me relève et la pénètre à genou entre ses cuisses.
Elle est tellement excitée qu''elle jouit une seconde fois presque aussitôt.

Nous restons un long moment avachis ensemble. Puis pendant que nous nous rhabillons, je lui suggère un restaurant. Elle me dit : "Dans cette tenue ?"
"Oui, j''ai envie que tu m''excites"

"Dans cette tenue mon chéri, je ne vais pas exciter que toi au restaurant."

"Tant mieux, j''aime."

Elle ne répond pas. Prisonnière entre son désir et sa foutue morale. Mais accepte la séance resto.
Dans la voiture, je lui glisse la main sur ses bas soyeux. Ils sont hors de prix mais tellement agréables. Je remonte. Elle se laisse faire.

Le voiturier lui ouvre la porte. La robe est si courte qui lui est impossible de descendre sans qu''il entrevoie son magnifique string plume. Je reste au volant pour saisir cet instant de plaisir. Elle n''a d''autre choix et s''exécute en se retournant d''un oil complice pour me signifier qu''elle est piégée. Quel ravissement !

La salle est à l''étage. Le serveur nous indique l''escalier où elle s''engage. Je le laisse passer pour qu''il en profite. Il ne se fait pas prier. Sa robe est si courte que nous voyons le haut des bas à chaque marche.

Nous dînons tranquillement. Il ne se passera rien de plus ce soir. Elle n''est pas prête à franchir le pas de l''exhibition plus poussée ou d''un scénario plus coquin. Pas prête, pas encore. Mais je compte bien sur Richard pour la dévergonder et un jour peut-être.

Lundi soir, elle voit Richard, j''y pense et mon sexe se tend à cette idée...



Histoire érotique N.381 écrite par ericain
Vos Commentaires :
Vos réactions :

Il n'y a pas encore de réaction à cette histoire porno.
Soyez le premier à réagir !

- Catégorie de ce récit érotique : Couples 


100% Ejaculation Faciale Amateur !


Autres histoires erotiques : Il ne faut pas se fier aux aparences. reve ou realite J''AI NIQUÉ LA FEMME DE MON AMI BACHIR Du téléphone à la réalité Désir Marie-Claude s’envoie en l’air Le cadeau surprise Eloge de la masturbation... J''avais 18 ans, mon prof 24 ans ! initiation sur le tas... de foin

100% récit prono amateur certifié !

Lire des histoires érotiques de sexe amateur

Histoires érotiques, Des récits cochons et porno pour leplus grand plaisir des amateurs d'histoires ponographiques gratuites.
Erotisme et fantasme pour ces récits cochons !

Tous les couples libertins qui s'exhibent sur mon site sont majeurs.